Festival Cannes et banlieue ou la culture populaire vue par Luc Besson

Publié le par Catherine Cuenca, pdte et animatrice du blog

Par les temps qui courent, la générosité semble toujours suspecte. Que se cache-t-il derrière ? Une campagne promotionnelle ? Politique ou commerciale ? Eh bien non, en l'occurence, il semblerait qu'il n'y ait rien d'autre que le vrai désir d'offrir l'inaccessible à tous.
Luc Besson a décidé d'offrir Cannes à la banlieue.

L'idée est simple : dans dix villes populaires de la région parisienne, chaque soir, des projections gratuites, en plein air, d'un film diffusé en simultané ou la veille sur la Croisette.

A la Courneuve, ce sera au pied d'une barre des 4000...

L'opération est entièrement prise en charge par Besson et sa société Europacorp à la plus grande joie des maires, de toutes sensibilités politiques.

Partager l'émerveillement et la fête du cinéma. Désenclaver les paillettes. Rendre la culture  accessible à tous. Moi je vote pour !


 

Commenter cet article